Tableau de Georges de La Tour représentant Marie-Madeleine pénitente. Elle est assise la tête appuyée sur la main, pensive, regardant la flamme d'une lampe à huile. Elle pense "Qu'est-ce qu'on se fait chier pendant ces pannes d'électricité..."

⠨⠛⠑⠕⠗⠛⠑⠎ ⠙⠑ ⠇⠁ ⠨⠞⠕⠥⠗ ⠦⠷ ⠝⠑ ⠏⠁⠎ ⠉⠕⠝⠋⠕⠝⠙⠗⠑ ⠁⠧⠑⠉ ⠨⠛⠊⠇⠇⠑⠎ ⠙⠑ ⠇⠁ ⠨⠞⠕⠥⠗⠑⠞⠞⠑ ⠏⠥⠞⠁⠊⠝ ⠙⠑ ⠃⠕⠗⠙⠑⠇ ⠙⠑ ⠍⠑⠗⠙⠑⠴ ⠑⠎⠞ ⠥⠝ ⠏⠑⠊⠝⠞⠗⠑ ⠇⠕⠗⠗⠁⠊⠝ ⠝⠿ ⠑⠝ ⠠⠡⠠⠱⠠⠪⠠⠩ ⠑⠞ ⠍⠕⠗⠞ ⠙⠑ ⠇⠁ ⠨⠉⠕⠧⠊⠙⠤⠠⠡⠠⠪ ⠑⠝ ⠠⠡⠠⠫⠠⠱⠠⠣⠲

 

⠨⠉⠑⠞⠞⠑ ⠿⠏⠕⠟⠥⠑ ⠞⠕⠥⠗⠍⠑⠝⠞⠿⠑ ⠦⠚⠑ ⠝⠑ ⠎⠁⠊⠎ ⠏⠁⠎ ⠎⠊ ⠑⠇⠇⠑ ⠇⠄⠿⠞⠁⠊⠞ ⠍⠁⠊⠎ ⠚⠑ ⠞⠗⠕⠥⠧⠁⠊⠎ ⠟⠥⠑ ⠯⠁ ⠋⠁⠊⠎⠁⠊⠞ ⠃⠊⠑⠝ ⠙⠁⠝⠎ ⠇⠁ ⠏⠓⠗⠁⠎⠑⠴ ⠑⠎⠞ ⠝⠕⠞⠁⠍⠍⠑⠝⠞ ⠍⠁⠗⠟⠥⠿⠑ ⠏⠁⠗ ⠇⠑⠎ ⠞⠗⠮⠎ ⠋⠗⠿⠟⠥⠑⠝⠞⠑⠎ ⠏⠁⠝⠝⠑⠎ ⠙⠑ ⠉⠕⠥⠗⠁⠝⠞ ⠟⠥⠊ ⠕⠝⠞ ⠧⠁⠇⠥ ⠷ ⠨⠇⠁ ⠨⠞⠕⠥⠗ ⠙⠑ ⠎⠑ ⠎⠏⠿⠉⠊⠁⠇⠊⠎⠑⠗ ⠙⠁⠝⠎ ⠇⠑⠎ ⠑⠋⠋⠑⠞⠎ ⠙⠑ ⠉⠇⠁⠊⠗⠤⠕⠃⠎⠉⠥⠗ ⠟⠥⠊ ⠕⠝⠞ ⠋⠁⠊⠞ ⠎⠁ ⠏⠁⠗⠞⠊⠉⠥⠇⠁⠗⠊⠞⠿⠲

 

⠨⠊⠇ ⠁⠥⠗⠁⠊⠞ ⠏⠑⠊⠝⠞ ⠶⠨⠇⠁ ⠨⠍⠁⠙⠑⠇⠑⠊⠝⠑ ⠷ ⠇⠁ ⠋⠇⠁⠍⠍⠑ ⠋⠊⠇⠁⠝⠞⠑⠶ ⠙⠑ ⠎⠕⠝ ⠧⠊⠧⠁⠝⠞ ⠧⠑⠗⠎ ⠠⠡⠠⠫⠠⠩⠠⠳ ⠦⠕⠝ ⠝⠄⠁ ⠏⠁⠎ ⠏⠥ ⠙⠁⠞⠑⠗ ⠇⠑ ⠞⠁⠃⠇⠑⠁⠥ ⠁⠧⠑⠉ ⠏⠗⠿⠉⠊⠎⠊⠕⠝⠂ ⠞⠕⠥⠞⠑ ⠊⠝⠋⠕⠗⠍⠁⠞⠊⠕⠝ ⠑⠎⠞ ⠃⠊⠑⠝⠧⠑⠝⠥⠑⠴⠂ ⠏⠁⠗⠍⠊ ⠥⠝⠑ ⠎⠿⠗⠊⠑ ⠙⠑ ⠞⠁⠃⠇⠑⠁⠥⠭ ⠗⠑⠏⠗⠿⠎⠑⠝⠞⠁⠝⠞⠎ ⠨⠍⠁⠗⠊⠑⠤⠨⠍⠁⠙⠑⠇⠑⠊⠝⠑ ⠏⠿⠝⠊⠞⠑⠝⠞⠑⠂ ⠷ ⠉⠗⠕⠊⠗⠑ ⠟⠥⠄⠊⠇ ⠁⠧⠁⠊⠞ ⠟⠥⠑⠇⠟⠥⠑ ⠉⠓⠕⠎⠑ ⠷ ⠎⠑ ⠗⠑⠏⠗⠕⠉⠓⠑⠗ ⠍⠁⠊⠎ ⠉⠑⠇⠁ ⠝⠑ ⠝⠕⠥⠎ ⠗⠑⠛⠁⠗⠙⠑ ⠏⠁⠎⠲⠲⠲

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.