Je trouve que l’idée du « pass sanitaire » pour accéder aux restaurants et lieux culturels ne va pas assez loin…

Le fait de présenter un test PCR négatif à l’entrée d’un établissement ne prouve rien, on peut très bien chopper le virus juste après avoir fait le test. Idem pour une attestation de vaccination : si on a employé un vaccin de type ARN comme celui de Pfizer ou de Moderna, on est quand même contagieux, et si on a employé un vaccin à virus inactivé comme l’Astrazeneca, il faut un certain temps pour qu’il agisse…

Non, je pense qu’on devrait équiper en scaphandres le personnel des établissements et le former à effectuer lui-même, sur place, les tests PCR.

Par exemple, quand vous arrivez au restaurant, le serveur en scaphandre prend votre commande, puis il vous noue une serviette autour du cou et il vous enfile un écouvillon dans chaque narine, après quoi il part analyser les prélèvements en cuisine. Si le test est négatif, un autre serveur en scaphandre revient avec votre commande et vous souhaite bon appétit. Si le test est positif, un troisième serveur en scaphandre, mais en scaphandre motif camouflage pour bien le différencier des autres, vient vous foutre dehors manu militari à coups de pompe dans le derche.

 


Cliquez pour voir la version en Braille : http://syl20-dong.net/pass-sanitaire-braille/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.