Élucubrations

Mes pensées, réflexions, analyses…

Attention : certains articles ressemblent à des vrais !

Pluie et beau temps

Pluie et beau temps


Est-ce que quelqu’un dans toute l’histoire de l’humanité s’est déjà retrouvé précisément sur la ligne d’intersection entre la pluie et le beau temps ? Quelqu’un qui, donc, aurait eu une moitié du corps exposée à la pluie, donc mouillée, et l’autre au sec ?

En lire plus


Probablement, puisque, convenons-en, c’est une situation qui ne devrait pas être rare. Chaque averse de pluie couvre une certaine zone tandis que les zones voisines restent épargnées. Et même si la zone de pluie se déplace au gré du vent qui pousse les nuages pluvieux, elle reste constamment délimitée par un périmètre de démarcation. Pour parler simplement : quand il pleut quelque part, il ne pleut pas à côté, et il ne devrait donc pas être rare qu’un individu se retrouve pile-poil entre ce quelque part et cet à-côté, sur la ligne d’intersection entre la pluie et le beau temps.

Et bien non. J’ai interrogé toutes mes connaissances, j’ai fouillé l’intégralité du web, jamais personne n’a témoigné de ça.

On voit parfois des « murs de pluie », comme on dit pour parler de la pluie qui s’abat loin devant nous alors qu’on se trouve dans une zone sèche. On en a également une petite expérience artificielle lorsqu’on s’abrite sous un parapluie et qu’on tend la main hors de sa protection, mais personne pour dire qu’elle ou il s’est trouvé·e pile-poil à l’intersection de la pluie et du beau temps…

Ce serait pourtant amusant. On pourrait en jouer. On pourrait même trouver ça pratique : on sortirait quelques secondes de la zone de pluie pour essuyer ses lunettes. À l’inverse, on choisirait un lieu de farniente à quelques mètres de la ligne de démarcation pour se faire bronzer au soleil et, quand on aurait trop chaud, on irait se rafraîchir sous la pluie. Ou alors, quand on ferait une randonnée et que notre gourde serait vide, on tendrait le bras à travers le mur de pluie et hop, on la remplirait d’eau fraîche. Tout comme le jardinier pourrait remplir son arrosoir sans se mouiller davantage que la main droite ou gauche selon qu’il est droitier ou gaucher…

Mais non. C’est comme si à chaque fois, pour chaque individu sur Terre, il pleuvait soit partout soit nulle part.

Quand on se promène innocemment quelque part et qu’il se met à pleuvoir, la pluie tombe sur nous et partout autour de nous. Et quand il s’arrête de pleuvoir, il s’arrête de pleuvoir au-dessus de nous et partout autour de nous… On connaît la situation de pluie, on connaît la situation d’absence de pluie, mais personne n’a jamais dit avoir expérimenté l’intersectionnalité des deux situations.

 

Alors je n’en déduirais rien ici, publiquement, sous peine d’être taxé de complotisme par des personnes à la conscience restreinte qui préfèrent se mettre des œillères face à ce qui perturbe leurs pensées préconçues, mais permettez-moi de n’en penser pas moins…


Voir la version en Braille ⠨⠧⠕⠊⠗ ⠇⠁ ⠧⠑⠗⠎⠊⠕⠝ ⠑⠝ ⠨⠃⠗⠁⠊⠇⠇⠑

Rubrique Élucubrations : http://syl20-dong.net/category/elucubrations/


🍺 Si ça vous a fait rigoler, vous pouvez toujours m’offrir une bière en cliquant sur le bouton suivant, je la boirai à votre santé et il y aura un peu de vous dans mon prochain drôle de truc :

Bière PayPal

En lire moins

Macron Ukraine Russie nucléaire

Allocution de Emmanuel Macron


Guerre en Ukraine, le risque nucléaire

 

Françaises, Français, chères concitoyennes et chers concitoyens.

Vous n’êtes malheureusement pas sans savoir que le Covid-19 a laissé récemment sa place à un autre péril, celui de la guerre en Europe initiée par le Président russe Vladimir Poutine.

En lire plus


Je ne rappellerais pas ici l’extrême rigueur des sanctions que nous avons déjà ordonnées à l’encontre de la Russie. Sa disqualification de l’Eurovision, l’interdiction de participation de ses équipes sportives aux championnats européens, ou encore la suppression de la statue de cire de Vladimir Poutine du musée Grévin sont, je pense, des démonstrations suffisantes de la fermeté avec laquelle nous répondons à l’offensive russe en Ukraine.

Non. Je tenais ici à aborder un aspect particulier de la menace qui pèse sur l’Europe depuis « l’opération militaire » de Vladimir Poutine. Un point qui, je le sais, vous préoccupe, comme il me préoccupe ainsi que l’ensemble du gouvernement. Je veux parler du risque nucléaire.

Ce risque nucléaire, il ne faut pas se le cacher, il est bien réel, et il convient de ne pas le considérer avec légèreté et désinvolture.

Peut-être, je dis bien peut-être, ne viendra-t-il pas d’une attaque par missiles à tête nucléaire directement lancée contre la France. Car, Vladimir Poutine le sait, la France saurait la contrer et y répondre sans faiblesse, par le lancement de missiles plus gros que les siens, et ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des deux pays ne dispose plus de missiles ou n’ait plus les moyens techniques ou financiers d’en fabriquer de plus gros.

Non. Ce risque d’attaque nucléaire n’est pas négligeable, mais il en est un autre qui ne l’est pas plus, comme le laisse augurer l’incident à la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d’Europe, qui a subi les tirs d’artillerie de l’armée russe dans la nuit du jeudi au vendredi 4 mars dernier.

Vous l’aurez compris, puisque je viens de vous donner un indice dans ma précédente phrase, le risque nucléaire peut provenir également de l’explosion d’une centrale ou de la fuite d’un réacteur nucléaire provoquées par les frappes russes sur le territoire ukrainien.

Cela évoque inévitablement aux Françaises et aux Français, je le sais, l’explosion de la centrale ukrainienne de Tchernobyl le 26 avril 1986, centrale par ailleurs tombée sous le contrôle de l’armée russe depuis ce 24 février 2022. Une catastrophe dramatique, suite à laquelle un nuage radioactif s’était répandu dans toute l’Europe mais qui, par chance, avait épargné la France en contournant ses frontières grâce à un surprenant autant que bienvenu hasard météorologique.

C’est donc pour parer à ce risque que j’ai réuni ce vendredi le Ministre de la défense, le Ministre de l’intérieur, le Ministre de l’Extérieur, le Conseil de défense ainsi que nombre d’experts, et qu’après de longues minutes de discussion et de travail intensif, nous avons décidé de la mise en place de mesures préventives.

D’abord, en vue de prévenir la tentation d’une partie de la population, en proie à la panique qui n’est jamais bonne conseillère, d’anticiper la prise de pastilles d’iode utilisées contre les cancers de la thyroïde en cas de radioactivité, nous avons décider d’ordonner la réquisition des stocks, afin que seules les autorités compétentes soient habilitées à les distribuer, aux populations exposées, en temps voulu, selon les dosages recommandés par les autorités de santé et de façon conditionnée à la présentation d’un pass vaccinal à jour.

Ensuite et surtout, il a été décidé du déploiement anticipé du dispositif « Éole », sur lequel travaille depuis 1987 le fleuron de l’ingénierie française, et qui consiste en l’installation de ventilateurs géants sur toutes les frontières de l’Est de la France, de Lille à Perpignan, afin de repousser avec efficacité la survenue éventuelle d’un nuage radioactif en provenance de l’Ukraine.

Françaises, Français.
Nous sommes à nouveau en guerre. Mais c’est avec l’honneur et la fierté de la responsabilité que votre confiance m’a conférée, que j’affronterai sans faillir cette nouvelle épreuve, à vos côtés, jour et nuit, ne ménageant ni mes efforts ni mon temps.


Macron Ukraine Russie nucléaire

 

Voir la version en Braille ⠨⠧⠕⠊⠗ ⠇⠁ ⠧⠑⠗⠎⠊⠕⠝ ⠑⠝ ⠨⠃⠗⠁⠊⠇⠇⠑

Rubrique Élucubrations : http://syl20-dong.net/category/elucubrations/


🍺 Si ça vous a fait rigoler, vous pouvez toujours m’offrir une bière en cliquant sur le bouton suivant, je la boirai à votre santé et il y aura un peu de vous dans mon prochain drôle de truc :

Bière PayPal

En lire moins

Chirurgien

Chirurgien

Chirurgien


Je m’excuse d’avance auprès de tous les chirurgiens et de toutes les chirurgiennes qui liront ces mots… Mais j’en ai connus deux qui avaient très mauvaise haleine. Une véritable infection. Le genre de personnes qu’on préfère écouter de profil plutôt que face-à-face, si vous voyez ce que je veux dire.

En lire plus


Deux, ça fait beaucoup, quand même.

Parce qu’il faut bien avouer que des chirurgiens, le commun des mortels n’en connaît pas beaucoup, en général.

Moi j’en ai connus quatre en tout, mais je suis peut-être une exception, puisqu’il se trouve que la nature a malencontreusement fait de moi un excellent sujet d’exercice de leur profession.

Le premier, celui qui m’a opéré du dos, un moustachu, était certainement très compétent dans sa spécialité mais il valait mieux le fréquenter sous anesthésie générale dans un bloc opératoire qu’en tête-à-tête lors d’une consultation, si vous voyez ce que je veux dire.

Le deuxième, celui qui m’a opéré d’un abcès, avait dépassé l’âge de la retraite depuis à peu près 127 ans. Pendant l’intervention, il m’a raconté toute sa vie, penché sur moi, et j’aurais franchement préféré qu’il soit beaucoup plus réservé si vous voyez ce que je veux dire.

Quant aux deux autres, et bien je ne peux rien en dire, puisque l’un portait un masque et qu’il ne parlait pas beaucoup, et que j’ai eu le bonheur qu’un anesthésiste me plonge dans un sommeil profond avant l’intervention rapprochée de l’autre.

Mais il n’y a pas de raison qu’ils échappent à la règle et j’en déduis que tous les chirurgiens ont un fort potentiel à refouler du goulot.

J’ignore pourquoi…

Peut-être que leur rythme de travail ne leur permet que de manger sur le pouce et qu’ils digèrent mal ? Quoique leurs pouces, en principe, sont propres, puisqu’ils se passent fréquemment les mains au gel hydroalcoolique…

Peut-être que la concentration et le stress qu’implique nécessairement leur fonction leur provoquent des problèmes gastriques engendrant des aigreurs ?

Peut-être encore qu’ils consomment les résidus organiques des opérations qu’ils pratiquent ? Poêlée de kystes au beurre d’escarre, beaux morceaux d’amputations à la bourguignonne, foie cirrhosé persillé, rejets de greffes d’organes en daube, tartinettes à la graisse de liposuccion, tumeur et son coulis d’abcès, culture d’épiderme façon makis, friture d’appendices et pommes duchesse, prépuces farcis, terrine de comédons en gelée…

Je ne sais pas… Mais toujours est-il que c’est un fait.


Voir la version en Braille ⠨⠧⠕⠊⠗ ⠇⠁ ⠧⠑⠗⠎⠊⠕⠝ ⠑⠝ ⠨⠃⠗⠁⠊⠇⠇⠑

Rubrique Élucubrations : http://syl20-dong.net/category/elucubrations/


🍺 Si ça vous a fait rigoler, vous pouvez toujours m’offrir une bière en cliquant sur le bouton suivant, je la boirai à votre santé et il y aura un peu de vous dans mon prochain drôle de truc :

Bière PayPal


En lire moins

Vaccination obligatoire des soignants

Vaccination obligatoire des soignants


Allocution d’Emmanuel Macron 

 

Françaises, Français, c’est avec une grande tristesse que j’ai pris connaissance du fait qu’un grand nombre de professionnels du secteur du soin avaient fait le choix de voir leur contrat de travail suspendu, sans salaire ni allocations de chômage, plutôt que de se faire vacciner pour participer à l’effort collectif et faire barrage à cet ennemi contre lequel le gouvernement, ainsi que la grande majorité de la population, luttent sans relâche depuis près de deux ans maintenant, à savoir, vous le savez, la Covid-19.

En lire plus


Le personnel soignant. Oui, vous entendez bien. Le personnel soignant. Celui qui, d’entre tous, devrait être le plus conscient de la situation sanitaire et le plus zélé à œuvrer à la santé des Françaises et des Français.

C’est inadmissible.

Mais puisqu’il n’est pas dans notre intention, contrairement à ce que pensent quelques égarés heureusement très minoritaires, de prendre des mesures injustes et privatives de cette liberté si chère aux défenseurs de la démocratie que nous sommes, nous avons décidé, en accord avec le gouvernement, d’adapter la pratique de l’exercice de certaines professions du secteur de la santé.

Ainsi les infirmières, kinésithérapeutes, dentistes, brancardiers, ambulanciers, obstétriciens, sages-femmes, proctologues, assistantes de vie auprès de personnes dépendantes et d’autres dont la liste complète sera transmise ultérieurement, pourront dorénavant, si elles et ils le souhaitent, exercer leur activité à distance par le biais du télétravail.

De cette manière, ces professionnels pourront percevoir le salaire que mérite leurs qualifications, tout en préservant leurs patients du risque de transmission du virus qu’engendre leur refus de la vaccination.

Françaises, Français, soyez assurés que la solidarité est une valeur fondamentale du projet que je porte pour la France, et que nous ne laisserons personne sur le bord du chemin.


Vaccination obligatoire des soignants


Voir la version en Braille ⠨⠧⠕⠊⠗ ⠇⠁ ⠧⠑⠗⠎⠊⠕⠝ ⠑⠝ ⠨⠃⠗⠁⠊⠇⠇⠑

Rubrique Élucubrations : http://syl20-dong.net/category/elucubrations/


🍺 Si ça vous a fait rigoler, vous pouvez toujours m’offrir une bière en cliquant sur le bouton suivant, je la boirai à votre santé et il y aura un peu de vous dans mon prochain drôle de truc :

Bière PayPal

En lire moins

Roselyne Bachelot

Roselyne Bachelot

Roselyne Bachelot


Madame la Ministre du Culturisme Roselyne Bachelot,

Malgré tous les dessins que j’ai réalisés et malgré mes excellents scores au Scrabble, je n’ai toujours pas reçu de votre part – ni de la part de celles et ceux qui vous ont précédée – le moindre courrier dans lequel vous m’annonceriez que la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres m’avait été décernée.

En lire plus

J’imagine que les cas de Blanche Gardin et de Wilfrid Lupano, qui avec la plus grande ingratitude ont refusé le prestigieux titre, vous auront échaudée (et il m’est littéralement insupportable de vous imaginer échaudée) et que vous n’aurez pas osé me le proposer de crainte que je ne réagisse avec le même affront et la même outrecuidance…

Je vous comprends.

Mais sachez bien qu’en ce qui me concerne, je n’ai jamais dit que vous étiez aux ordres d’un gouvernement inhumain vendu aux lobbies de la finance qui n’aurait rien à foutre de la culture ou ce genre de choses. Jamais je n’ai tenu de tels méprisants propos.
Je ne dis pas que je ne le pense pas, ni même que jamais je ne le dirai, mais sachez bien qu’avant cela, pour ma part, je ne cracherai pas sur le grade de Chevalier des Arts et des Lettres. Ni sur celui de Chevalier des lézards et des belettes, si vous préférez. Ni même sur le titre de Chevalier de la Lésion d’Horreur ou de toute autre distinction à votre convenance…

Comptant sur votre considération, veuillez agréer, Madame la Ministre du Culturisme, l’expression de la mienne.

DonG


Voir la version en Braille ⠨⠧⠕⠊⠗ ⠇⠁ ⠧⠑⠗⠎⠊⠕⠝ ⠑⠝ ⠨⠃⠗⠁⠊⠇⠇⠑

Rubrique Élucubrations : http://syl20-dong.net/category/elucubrations/


🍺 Si ça vous a fait rigoler, vous pouvez toujours m’offrir une bière en cliquant sur le bouton suivant, je la boirai à votre santé et il y aura un peu de vous dans mon prochain drôle de truc :

Bière PayPal

En lire moins