Dans un café (L'absinthe), huile sur toile de Edgar Degas. Dans un café, un homme chevelu et barbu, avec un chapeau, le nez rougi, est attablé en train de fumer sa pipe. À la table voisine, une femme pensive à l'expression un peu inquiète pense "Ne pas attirer son attention... Faire comme si que rien... Attendre qu'il aille vidanger ses 3 ricards et se barrer... Qu'est-ce que c'est naze ces sites de rencontres... Tu sais jamais sur quoi tu vas tomber en vrai..."

J’ai longtemps cru que cette toile s’appelait « Les buveurs d’absinthe ». Sauf qu’il n’existe aucune toile qui s’appelle « Les buveurs d’absinthe ».

Il en existe une qui s’appelle « LE buveur d’absinthe », mais elle est signée Édouard Manet, alors que celle dont il est question ici s’appelle « Dans un café » (mais aussi « L’absinthe » – ce qui explique sans doute la confusion) et a été réalisée par Edgar Degas, qui était tout de même un contemporain de Manet, à ma décharge.

Mais bon… De toute façon je croyais que « Les buveurs d’absinthe », qui n’existe pas, était signée Toulouse-Lautrec… Alors en fait je me plantais sur toute la ligne.

Il y a des choses, comme ça, qu’on croit savoir et puis en fait non.


Cliquez pour voir la version en Braille : http://syl20-dong.net/edgar-degas-dans-un-cafe-labsinthe-braille/

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.